Historique

Le Laboratoire

La Faculté de Médecine et Maïeutique, plus petite faculté de Médecine de France, constitue aujourd’hui avec le Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille le seul ensemble hospitalo-universitaire privé.

10398100_10152497010649927_4909266798013632595_n

Son histoire tourmentée débute en 1876, année de sa création par Philibert Vrau et le Dr Camille Féron-Vrau. Les cours ont alors lieu dans des locaux provisoires installés rue de la Barre, dans le vieux Lille. L’amphithéatre d’Anatomie, inauguré en Mars 1877, était quand à lui situé à Saint André et les corps utilisés pour les dissections provenaient de l’asile de Lommelet et de l’hôpital Sainte Eugénie d’où ils étaient transférés en charrette à bras à travers les rues de Lille…

Le bâtiment actuel de la rue du Port a été achevé en Novembre 1881. L’Anatomie y occupait la totalité de l’aile gauche du rez-de-chaussée. En 1895, cette salle (aujourd’hui devenue la salle Billet) a été agrandie par la couverture du patio; elle comportait alors une vingtaine de tables de dissection. Les corps étaient conservés dans des cuves situées au sein même de la salle, remplissant l’ensemble du bâtiment d’une douce odeur formolée… Au sous-sol de la Faculté se trouvait une chapelle mortuaire où était célébrée la messe à l’intention de chaque personne dont la dépouille servait à l’instruction des étudiants. A cette époque et jusque dans les années 1950, l’enseignement théorique et surtout pratique de l’Anatomie occupait environ un tiers du temps scolaire durant le semestre d’hiver, les étudiants des 2 premières années étant en salle de dissection tous les jours de 13h30 à 16h, heure du cours quotidien d’Anatomie du professeur.

9_anatomie_salle_travaux_pratiques1    img20160709_22442102

En 1980, un nouveau laboratoire plus moderne entre en fonction au sous-sol de la nouvelle bibliothèque (aujourd’hui devenue l’amphithéâtre Choteau) construite dans le prolongement de l’aile gauche du bâtiment.

Son fonctionnement cesse quelques années plus tard en raison de la diminution de l’importance de l’Anatomie dans les programmes d’enseignement. Seule reste en activité jusqu’en 2016 la salle initialement dédiée à la réalisation des soins de conservation des cadavres, qui suffit à la présentation de quelques travaux de dissection aux étudiants.

L’acharnement de quelques étudiants passionnés, aujourd’hui devenus médecins et plus que jamais investis dans l’enseignement de l’Anatomie, a finalement permis d’éviter la mort programmée de notre Laboratoire, dont les activités se diversifient à nouveau depuis le début des années 2010 et dont la réputation n’est désormais plus à faire au sein de la Faculté.

Aujourd’hui notre Laboratoire d’Anatomie, bien que petit par la taille, répond parfaitement aux besoins de nos 1500 étudiants.

 

Entièrement rénovée, agrandie et mise aux normes au cours de l’été 2016, sa salle de dissection permet la réalisation et la présentation des travaux anatomiques dans des conditions optimales.

 

Le Laboratoire comporte également une salle d’enseignement exclusivement dédiée à l’Anatomie, attenante à la salle de dissection. Cette salle d’enseignement porte le nom d’un ancien doyen de notre Faculté, élève de Charcot et précurseur de la neurochirurgie: Henry Duret.

 

En ce début de 21ème siècle, l’enseignement de l’Anatomie associe des méthodes traditionnelles (dissection cadavérique et construction progressive des des schémas au tableau noir) à des innovations pédagogiques et technologiques: impression 3D, dissection virtuelle, peinture corporelle, …

La chaire d’Anatomie

Se sont succédés à la tête de l’enseignement de l’Anatomie à la FMM :

  • Pr Gonzague EUSTACHE (1876-1877)
  • Pr Dominique DOMEC (1877-1880)
  • Pr Charles ROGIE (1880-1922)
  • Pr Henry BILLET (1922-1952)
  • Pr Raoul COUDANE (1952-1953)
  • Pr Georges VINCENT (1953-1955)
  • Pr Henri BATTEUR (1955-1982)
  • Pr Gilbert CHANTEPIE (1982-1990)
  • Pr Mickael SMITH (1990-2008)
  • Pr Samantha DEMAILLE (2009-2013)
  • Dr André DABROWSKI (depuis 2013)


L’Adjuvat d’Anatomie

Les origines de l’Adjuvat d’Anatomie remontent au mois de Mars 1878. A cette époque l’enseignement d’Anatomie dispensé aux futurs médecins représentait un volume horaire bien plus conséquent qu’aujourd’hui, et la pratique de la dissection occupait une grande partie du temps des étudiants de première et de deuxième années.

La charge d’enseignement étant très lourde, le Professeur en Anatomie était secondé par un chef des travaux, un prosecteur et des aides d’anatomie (aujourd’hui appelés adjuvants). Prosectorat et Adjuvat d’Anatomie étaient des fonctions recherchées car elles permettaient un approfondissement de la discipline et constituaient donc un tremplin pour les étudiants souhaitant s’orienter vers la chirurgie.

Le premier concours d’Adjuvat a eu lieu en Juin 1878. Accessible à l’ensemble des étudiants de la Faculté, il comportait un examen écrit d’Anatomie et de Physiologie, la réalisation de pièces anatomiques, l’exposé oral d’une question d’Anatomie et une dissection de 4 heures. Le jury était alors formé par 5 enseignants. Les premiers adjuvants nommés furent Agile DELASSUS et Paul VALLIN, tous deux futurs professeurs à la Faculté. Les concours suivants ont ensuite eu lieu au rythme de un par an.

Initialement 2 postes étaient ouverts, pour un mandat de 2 ans. Les activités d’Adjuvants, très prenantes, consistaient en la préparation de pièces pour les cours du professeur, la confection de pièces pour le musée et surtout l’aide aux étudiants dans leurs dissections. Le nombre de places ouvertes au concours varia ainsi de une à sept, selon les besoins.

Le concours d’Adjuvat a persisté au fil des ans, avec au fur et à mesure une simplification de la procédure d’admission. Ainsi, le concours de Novembre 1983 n’était plus constitué que d’une dissection de 4 heures et d’un oral d’une dizaine de minute, devant un jury de 3 enseignants.

De nos jours, la tradition de l’Adjuvat d’Anatomie et de son concours perdure toujours. L’équipe des Adjuvants est constituée majoritairement d’étudiants de 2ème et de 3ème années, sous la tutelle de leurs professeurs en Anatomie et des Adjuvants des années supérieures. Ils sont formés durant 2 ans à la pratique de la dissection mais également à la pédagogie en Anatomie dans le cadre des séances d’Enseignements Dirigés destinées aux étudiants de 1ère année.

Pour plus d’informations : Liefooghe J, Ducoulombier H. Histoire de la Faculté libre de médecine et de pharmacie de Lille de 1876 à 2003. Septentrion; 2010.

Dernière mise à jour le 8 janvier 2021
Actualités
Laboratoire d'Anatomie sur facebook